Login

Née en 1960, j'ai été une enfant plutôt timide et assez solitaire ce qui a peut-être favorisé le goût de l'observation et de l'écoute.

 

J'ai été institutrice et directrice d'école maternelle durant une vingtaine d'années où je me suis attachée à accueillir l'enfant pour l'aider à devenir élève.

 

Pour cela, l'aide des familles était indispensable et la participation des parents à divers ateliers ( cuisine, histoires, musique, voyages, classes de découverte...) était un atout nécessaire à une relation de confiance sécurisante pour l'enfant !

 

J'étais sensible à ce que chaque enfant trouve la sécurité interne pour s'engager dans les apprentissages scolaires, c'est ce qui m'a menée à faire la formation de rééducatrice en RASED (Réseau d'Aide Spécialisée aux Elèves en Difficulté).

Formation riche d'enseignement en psychologie de l'enfant, psychopathologie, médiations rééducatives, entretien d'explicitation, techniques de communication...

 

Dans ma pratique de rééducatrice, j'ai rencontré des enfants et des familles démunis face à l'école. Le monde scolaire manque parfois de sens pour eux et peut leur renvoyer une image négative (défaillances des parents, jugement sur les modes éducatifs, enfants rebelles aux règles collectives...).

 

Il est donc précieux que les enseignants fassent du lien avec les familles!

 

C'est ce qui a manqué dans ma vie de mère de famille !.... Un de mes trois enfants ne s'est jamais senti à l'aise à l'école.

 

Pour calmer son ennui et son angoisse, il a adopté un comportement plutôt perturbateur. Je n'ai pas trouvé d'aide pour dénouer ce problème. Il a rencontré des psychologues qui l'ont trouvé vif, intelligent et qui disaient que ça passerait mais... ça n'est pas passé ! Il n'a pas continué dans les études et s'est engagé assez tôt dans la vie active. Il a aujourd'hui la vie qui lui plaît, mais garde une attitude de méfiance face à toute situation de type scolaire.

 

Comme toute maman, je me suis posée beaucoup de questions qui m'ont amenée à chercher à comprendre ce qui faisait écho en moi... J'ai donc commencé un long « travail sur moi » grâce aux difficultés que rencontraient mon fils et aux remises en questions que cela provoquait !

 

Ce sont nos enfants qui font de nous des parents, qui nous apprennent à changer de regard ou d'attitude.

 

Et ce chemin se poursuit et s'enrichit à chaque rencontre avec les enfants, les familles et les enseignants qui me font confiance en demandant de l'aide.

 

Entre-temps, j'ai quitté l'Education Nationale (les postes de RASED se réduisant comme une peau de chagrin) car je trouvais que le travail avec les familles n'était pas favorisé. J'ai choisi de mettre en place un espace d'accueil, La Pelote, hors de toute institution pour que chacun puisse avoir le libre-arbitre de demander de l'aide.

 

A présent, j'ai la joie d'accueillir également des élèves de collège et de lycée pour les aider à passer un cap difficile ou douloureux, le but étant toujours d'accompagner le temps qu'il faut pour que le chemin se poursuive !

 

« le but est d'aider l'individu à atteindre la maturité qui lui permettra de faire face au problème actuel et aux suivants, d'une manière mieux adaptée. »

«  la plupart des inadaptations ne sont pas dues à un manque de savoir, mais le savoir est inefficace parce qu'il est bloqué. »


Carl ROGERS

 
Quelles difficultés ? Qui suis-je ? Témoignages Contact Présentation Ma démarche