Login

Avoir envie de grandir demande une assurance de bases stables, parfois et pour des raisons multiples, cette assurance fait défaut et freine durablement l'enfant dans son évolution !

 

L'enfant peut se questionner sur sa place dans la fratrie, dans la famille, dans la classe, dans l'école. Il peut s'inquiéter sur ses capacités d'appartenance à un groupe (socialisation), sur la faculté à être seul, à se séparer sans violence ni déchirement.

 

Ses compétences à se poser, à se concentrer ne sont pas en place pour permettre l'intériorisation de la pensée, des émotions. L'enfant est parasité par ce qui l'entoure, il est perturbé et devient perturbateur. Il montre par le corps ce qu'il ne peut pas dire en mots ! Par le jeu symbolique, il peut mettre à distance ce qui le gêne.

 

Il reprend confiance en lui. Certains me disent : « c'est bien, ça me remonte le moral ! »

 

L'enfant en difficulté se voit comme ça ...

 

J'suis nul, j'y arrive pas, j'ai peur, les autres se moquent...

Le travail, il est trop dur. J'ai jamais le temps.

La maîtresse, je l'aime mais elle m'aime pas.

Je voudrais jamais aller à l'école.

J'suis trop lent pour écrire. J'y comprend rien.

A la maison, je sais. A l'école, j'y arrive plus.

Je voudrais que l'école, ce soit à la maison.

Je sais pas faire. J'y arriverai jamais. Je suis pas comme les autres.

Les autres sont pas gentils avec moi.

J'me rappelle jamais de rien. C'est tout embrouillé dans ma tête.

Je sais pas ce qu'il faut faire!

J'ai jamais le droit de parler, de me lever... J'suis trop fatigué.

C'est quand la récré ? Ça sert à rien de travailler.

J 'aimais mieux avant ! Je m'ennuie quand il faut écouter.

Moi, je sais déjà tout ! J'aime que les récréations. Je sais pas quoi faire en récréation.

 

Ces difficultés sont dures à surmonter quand il y a incompréhension entre le monde de la maison et celui de l'école. La communication est essentielle pour rassurer l'enfant et l'aider à changer. Quelques exemples de ce que pense chaque protagoniste :

 

La maîtresse L'élève Les parents
Il est paresseux, fainéant, pas motivé J'y arriverai jamais. J'suis trop fatigué. Le travail, il est trop dur. La maîtresse l'a pris en grippe,elle explique mal et ne sait pas y faire avec lui.
Il n'est pas attentif, toujours dans la lune. Je pense toujours à maman (papa, grand-parents...).J'ai peur de pas y arriver. Il est perturbé par ce qui se passe à la maison, c'est pas de sa faute.
Il manque de maturité. J'ai pas envie de devenir grand. Il lui faut plus de temps, il est encore petit.
Il ne s'exprime pas en classe, trop timide, trop effacé. C'est jamais moi qu'elle interroge quand je lève le doigt. C'est toujours le chouchou qui répond. A la maison, il n'est pas timide, il nous en fait voir, c'est lui qui veut commander!
Il se bat en récréation, il y a toujours des histoires avec lui. Personne veut jouer avec moi, ils m'traitent ! J'en ai marre ! Ça m'énerve ! C'est les autres qui commencent et c'est toujours lui qui se fait punir. Je vais venir à la sortie de l'école !!!
Il ne travaille que quand il veut. Je comprends pas ce qu'il faut faire. J'suis un bon à rien ! Je voudrais être à la maison ! Il y a des soucis en ce moment à la maison mais on ne lui dit rien, il ne s'en rend pas compte !
Il est lent et ne veut pas écrire. C'est pas bien ce que je fais, j'aime pas écrire. C'était mieux en maternelle. Il préfère l'ordinateur et les jeux sur sa console.
Il ne comprend rien en numération, en technique opératoire. Je fais tout à l'envers.
Je ne sais pas où j'en suis.
C'est tout mélangé dans ma tête.
Il confond les lettres et les chiffres. Pourtant, il connaît l'alphabet et la comptine numérique.
C'est un élève limité, il ne sait jamais quoi faire face à un exercice. Il ne comprend même pas les consignes. Maman dit que je suis un pro ! Je voudrais que ce soit elle la maîtresse!
Quand je dors, je perds tout ce que j'ai appris...
Avec moi, il apprend bien ses leçons, il sait faire ses exercices. Je ne comprends pas pourquoi c'est si dur en classe...
Il s'exprime mal, on ne comprend pas ce qu'il dit. Il est souvent violent avec ses camarades. « Moi, gentil ! Maman é belle! »
Je sais pas faire. C'est pas beau !
A la maison, je le comprends!  Il n'aime pas faire ce qu'on lui demande. Je vais prendre rendez vous chez l'orthophoniste.
 
Quelles difficultés ? Qui suis-je ? Témoignages Contact Présentation Ma démarche