Login

Vous n'avez pas fait d'erreur, vous n'êtes pas sur un site d'ouvrage pour dames... pourtant, nous tricotons chaque jour les rangs de notre vie! ...

Les mailles se succèdent et font avancer l'ouvrage.

 

Un ouvrage unique

  • avec ses particularités : ses couleurs, ses changements de points (plus ou moins sophistiqués), ses mailles sautées, ses ratages, ses noeuds mal dissimulés...
  • avec ses difficultés quand l'ouvrage ne correspond pas au modèle, quand il va de travers, quand il n'est pas le résultat attendu de tous nos efforts, quand il nous plonge dans l'agacement ou le découragement.

 

Cet ouvrage que nous façonnons n'est pas toujours le reflet de notre attente : faut-il l'accepter avec humilité ou tenter de le recommencer avec persévérance ? ...

 

Tricoter sa vie avec patience! Ne pas mettre la barre trop haut !

 

Les parents participent au tricotage de l'oeuvre qu'est leur enfant. Ils mettent en place les premières mailles, les premiers rangs qui seront la base de l'ouvrage.

 

Mais chaque enfant a sa manière de tricoter selon son tempérament, son vécu, son environnement... chaque tricot est unique avec ses qualités et ses défauts.

Parfois, les noeuds cachés entre les mailles ou au creux de la pelote empêchent l'ouvrage de continuer, il faut s'arrêter et prendre le temps de démêler!

Les enfants rencontrent des noeuds dans leurs apprentissages. Ils peuvent en démêler beaucoup par eux-mêmes mais pas toujours... par manque de temps, par manque de confiance, par manque de patience!

 

A « La Pelote », le cadre sécurisant permet à l'enfant de faire face à ses noeuds (ses peurs, ses blocages...) qui l'empêchent ou qui le gênent pour avancer.

 

C'est un lieu adapté à chacun où la rencontre se fait autour du jeu.

 

« La Pelote », c'est aussi la chaleur, le moelleux pour accueillir l'enfant comme il est ! »

 

« La Pelote », pour aider les enfants et leur famille à démêler les blocages qui se traduisent par :

  • la peur du noir,
  • la peur de l'abandon,
  • la peur de l'échec,
  • la peur des autres ...

 

ce qui se traduit par un manque de confiance, une mésestime de soi, une inappétence pour les apprentissages, une impossibilité à se concentrer.

 

La vie n'épargne personne en épreuves qui permettent aussi de grandir quand on peut les dépasser.

Pour cela, il faut pouvoir s'appuyer sur une sécurité interne qui parfois, peut faire défaut....

 

Alors, pour sauter un passage sensible, une main tendue qui sécurise, qui ré-assure le pas est la bienvenue pour éviter de s'arrêter sur le bord du chemin !

 

Rien n'est jamais perdu... il est toujours temps de détricoter ce qui a mal commencé pour remonter des rangs nouveaux, originaux, solides et encore plus beaux !

 
Quelles difficultés ? Qui suis-je ? Témoignages Contact Présentation Ma démarche