Login
Morgan 4 ans Moyenne section maternelle

Retard de langage, difficultés de communication et de relation, collage à la maman.
Enfant roi à la maison, élève passif à l'école.

 

Morgan est un petit garçon chétif qui présente selon la maîtresse un retard global dans les apprentissages.


Il ne dessine pas, parle mal (limite compréhensible), semble ailleurs et passif  lors des activités.
La maîtresse trouve que la maman a du mal à se séparer de son fils. Ce sont d'ailleurs des pleurs chaque matin au moment de la séparation.
La maîtresse est un peu agacée par cette situation, elle a tendance à critiquer l'attitude de la maman mais sans lui en parler vraiment.
Morgan porte déjà une image d'élève assez négative !...


Lors de la rencontre avec Morgan et ses parents, c'est l'incompréhension qui ressort. En effet, Morgan n'est pas du tout le même enfant à l'école et à la maison...


A la maison, c'est un enfant plutôt autoritaire, qui sait ce qu'il veut et s'arrange pour se faire comprendre (y compris par des colères !). Le papa est absent la semaine pour son travail et retrouve son fils le week-end avec qui il joue beaucoup au foot ou à la console. Pendant son absence, Morgan demande à manger à la place de son papa et à dormir dans le lit de sa maman.


Les parents critiquent à leur tour la maîtresse, ils trouvent qu'elle n'aime pas leur fils et qu'elle ne sait pas y faire avec lui.
La maman dit que la première année de scolarisation a été si difficile que Morgan a peu fréquenté l'école.

En séance, Morgan s'oriente spontanément vers les activités motrices (blocs de mousse, instruments de musique...) où il a à coeur de me montrer tout ce qu'il sait faire. Il s'exprime beaucoup oralement pour expliquer ce qu'il fait, je le reprends quand je ne comprends pas, il accepte de ré-expliquer !

Il a le projet de construire une maison avec les blocs de mousse pour se mettre à l'abri. Ainsi, il peut affronter les dangers qui lui font peur ( l'inquiétude liée à l'absence du papa, l'abandon de maman quand il est à l'école, la peur d'être dévoré par le loup...).

En classe, Morgan paraît rassuré et ne « fait plus la comédie » le matin. La maman est elle-même rassurée sur la capacité de son fils à s'épanouir dans un autre milieu.
Il ose participer aux activités motrices dans un premier temps et montre ainsi qu'il n'a aucun retard !
Rassurée, la maîtresse lui donne confiance pour oser se lancer dans d'autres nouvelles activités. Cette participation active lui permettra de rentrer en relation naturellement avec les autres enfants.
La collectivité ne sera plus perçue comme un danger mais comme un plaisir.
La maîtresse a changé le regard sur son élève et ce changement a été déterminant dans l'évolution   de Morgan.

A la maison, les parents ont été plus fermes sur la place vide du papa. Morgan téléphone tous les soirs à son papa, ce rituel le rassure pour aller au lit. La maman a évolué dans le rapport à son fils. Elle accepte mieux que Morgan puisse être bien sans elle et que cela ne l'empêche pas de continuer à aimer sa maman. Elle avait besoin d'être rassurée elle aussi sur l'attachement de son enfant!

Morgan fera un bilan auprès d'une orthophoniste qui ne prescrira pas de séances mais donnera quelques conseils pour solliciter l'expression orale de Morgan.

Morgan avait une « double identité » : enfant-roi à la maison et enfant passif à l'école.
Il était coincé dans ce schéma et ne pouvait pas en sortir... Au travers de ce qu'il a joué en séances, il a pu faire face à ses peurs et trouvé le moyen d'évoluer.

Quelques semaines plus tard, la maman a retrouvé un emploi. Ce changement important dans la vie de Morgan s'est bien passé, il va chez une « nounou » où il côtoie d'autres enfants, ce qui lui plaît beaucoup !

Il est fier de grandir !

 
Quelles difficultés ? Qui suis-je ? Témoignages Contact Présentation Ma démarche